Nesle

accueil-mobilité : service gratuit offert à ceux qui vivent une mobilité professionnelle

 
 
 
 
L'agroalimentaire présent sous de grands noms
Au coeur du pays neslois de tradition agricole et industrielle, le parc d'activités de Mesnil Saint Nicaise accueille de grands noms du secteur agroalimentaire tels Tereos ou Ajinomoto (voir dessous).
Dans le cadre de l'arrivée du canal Seine-Nord Europe, cette zone de 120 ha a été choisie pour développer une plate-forme portuaire de 90 hectares.

 

Tereos Syral

Syral, l’usine phare du groupe Téréos située à Nesle est actuellement la plus grosse ammidonnerie-glucoserie du groupe, qui possède en Europe six usines de production valorisant l’amidon extrait des céréales et transformé en sirops de glucose ou polyols (sucres légers). Il s’agit de répondre aux besoins non seulement de l’industrie agroalimentaire, mais aussi pharmaceutique, chimique et cosmétique. Le pôle neslois utilise l’équivalent de la production annuelle de blé de la Somme, garantissant ainsi à Téréos la 3ème place du classement européen de l’industrie de l’amidon-glucose.

 
 
 
 
Ajinomoto Foods Europe
Le site neslois du groupe alimentaire japonais Ajinomoto regroupe un important site de production, un centre R&D, une plateforme logistique ainsi qu'un pôle d'administration des ventes: 200 collaborateurs en tout. On y produit un exhausteur de goût à partir du sucre : le glutamate. Cet acide aminé peut être décliné en assaisonnements, alimentation animale, produits cosmétiques et pharmaceutiques,...

Eco-activités : le projet Kogeban

La société Kogeban / Cogénération Biomasse Ajinomoto Nesle a été créée par Opéos et les industriels Ajinomoto et Tereos pour porter un projet de centrale de cogénération mixte alimentée au bois et à la paille pour produire 16MW d'électricité.

 
 
 
 
La zone industrielle de Nesle accueille le site de Magnier Industries, spécialiste de la fabrication, l'installation et la maintenance de process de manutention continue et qui emploie 78 personnes et celui de MGI Coutier, équipementier automobile et poids lourd, qui emploie 109 personnes.

 

 

Nesle

Nesle, déjà une bourgade importante du temps des romains, est située sur les rives de l’Ingon. Son nom vient d’une plante aujourd’hui protégée qui poussait dans les champs de blés.

Située dans le Santerre, à l'Est du département de la Somme, (50 km d'Amiens et quelques 30 km de Saint Quentin), la commune de Nesle abrite une population de 2 500 habitants. Le jour du marché est le vendredi matin (place du Général Leclerc).

 
 
 
 
La rue du Sac : évocation du Sac de Nesle en 1472
Durant l'été 1472, après avoir rompu la paix de Péronne, Charles le Téméraire lança une offensive contre le nord du royaume. Les bourguignons ravagèrent le Vermandois et notamment la ville de Nesle le 10 juin 1472 : ils incendièrent toute la ville et rasèrent les murs. Le désastre neslois se termina dans la collégiale Notre Dame où les derniers habitants réfugiés furent égorgés au pied de l'autel. Charles le Téméraire s’empara ensuite de Roye et de Montdidier, puis sa marche s'arrêta devant Beauvais que ses habitants défendirent héroïquement. 

La Collégiale Notre Dame

La collégiale initiale, qui datait du XIe siècle et qui fut le théâtre du triste épisode de 1472, fut détruite en 1918 au cours de la Première Guerre Mondiale. Inaugurée en 1930, la Collégiale actuelle est l’oeuvre de Georges Sibilot, architecte parisien. Le nouvel édifice subit encore d’importants dégâts lors de la seconde Guerre Mondiale. Il fallut attendre les années 50 pour qu’elle soit de nouveau ouverte aux fidèles.

 

Le terrain de Longue Paume

C’est un jeu traditionnel picard. On tapait tout d’abord la balle avec la paume, puis pour se protéger, avec un gant et, enfin, avec un battoir tendu de peau pour donner de la force à la balle. Au milieu du XIXème siècle la peau est remplacée par des cordes donnant une raquette. Nesle accueille les championnats de France de Longue Paume (les paumistes neslois ont été champions de France en 2011 !)

 
 
 
 
Le P'tit Baltar
Le cabaret le P'tit Baltar occupe un pavillon de l'exposition universelle de 1890 qui fut démonté et reconstruit à Nesle en 1900 pour la quincaillerie Gobin et Deloire.