Doullens

accueil-mobilité : service gratuit offert à ceux qui vivent une mobilité professionnelle

 
 
 
 
La zone d'activités de Rouval
Située à une trentaine de kilomètres de l’A16, cette zone d’activités d’une soixantaine d’hectares au total accueille de nombreuses entreprises : Nutribio, entreprise de conditionnement et de mélange de poudre et de barres diététiques alimentaires qui emploie 250 personnes, Oeufs Nord Europe qui a inauguré en septembre 2011 son nouveau centre de conditionnement d'oeufs alternatifs (biologiques, plein air et Label Rouge), Saïca Pack France qui fabrique des cartons ondulés qui emploie 130 personnes, Alliance Nutrition Animale qui produit des aliments minéraux et des suppléments nutritionnels pour les porcs, les bovins et la volaille et qui emploie 48 personnes,...

 

Une offre commerciale dynamique

Afin de maintenir le commerce et l'artisanat dans le milieu rural du Doullennais, les commerçants et artisans (300 sont répertoriés dans la Communauté de Communes du Doullennais) s'unissent pour mieux servir la population locale. L'association CADO regorge de projets d'attractivité dont le dernier en date (et non le moindre) a été la création de Dounamic, magazine qui réunit les offres de la Grande Distribution, des petits commerçants, des artisans et des services et qui devraient être accessible prochainement sur internet.

 
 
 
 
Les grottes de Naours : "muches" les plus vastes de Picardie
Située entre Doullens et Amiens, les grottes de Naours ont été creusées par les mains de l'homme. L'apparition des premières muches (cachette en picard) est liée à la situation frontière de certaines villes de la Somme (dont Doullens fait partie) entre le royaume de France et les Pays Bas espagnols. Il s'agit de véritables cités souterraines creusées dans la craie pour se cacher en cas d'invasion.
 

Doullens

Située à à la limite nord de la Picardie, à 30 km d'Arras, d'Amiens et d'Albert, Doullens est un chef lieu du canton qui compte 6 913 habitants. Le Beffroi, le Musée Lombart, la Citadelle, l'Hôtel de ville sont quelques beaux monuments historiques qui lui confèrent une certaine renommée culturelle.

Par ailleurs, Doullens offre un cadre de vie agréable. La ville est classée Trois Fleurs au concours régional des villes et villages fleuris. Chaque jeudi matin, le marché de la place Thélu (fruits et légumes), celui de la place Eugène Andrieu  (vêtements et accessoires), la Foire de Saint Martin (chaque mardi qui suit le 11 novembre) et les Journées Doullennaises des Jardins d'Agrément  à la Citadelle (chaque année depuis 1987) offrent des moments de convivialité partagée.

La Salle du Commandement Unique

C’est à Doullens  que les chefs alliés civils et militaires désigneront le Général Foch comme chef unique des armées. Ainsi, au premier étage de l’Hôtel de ville de Doullens, le 26 mars 1918, se réunirent les représentants des gouvernements français et britanniques et les chefs des armées des deux nations pour signer ce texte :

‘‘ Le Général Foch est chargé par les gouvernements britannique, français et américain de coordonner l’action des armées alliées sur le front occidental. Il s’entendra, à cet effet, avec les généraux en chef, qui sont invités à lui fournir tous les renseignements nécessaires.’’

Vivre dans le Doullennais

  • A Doullens

La ville de Doullens dispose de nombreux espaces pour  promouvoir une vie culturelle et sportive animée: le ciné de Doullens, Le Tivoli, l'Ecole de Musique Intercommunale du Doullennais, l'Orchestre à Vent, la bibliothèque municipale, la piscine, l'espace culturel (qui a succédé en 2002 à la salle des fêtes), le musée Lombart, la Maison de la Jeunesse et de la Vie associative,...

  • Dans le Doullenais

Les Randonneurs du Doullennais se retrouvent chaque mercredi et les Promeneurs du Doullennais chaque jeudi après midi (inscriptions auprès de l'Office de Tourisme du Doullennais), neuf lieux de pêche et un circuit-vélo ponctuent le paysage du Doullennais,...

 
 
 
 
 
Le beffroi
Erigé à l'origine comme signe d’autonomie communale et devenu par la suite le symbole de la puissance et de la prospérité des communes, le beffroi est un monument typique du Nord de la France. Le beffroi de Doullens figure depuis 2005 au patrimoine mondial de l'UNESCO. Il fut construit sous Charles VI en 1385. Autrefois, demeure des ducs du Ponthieu et de Beauval, il devint siège de l'échevinage en 1363.

 

 
 
 
 
La Citadelle de Doullens
En 1525, François Ier est en guerre contre Charles Quint qui possède les Pays-Bas, les Flandres et l’Artois. La Picardie, alors frontière Nord du royaume de France, est régulièrement dévastée par les troupes espagnoles et c’est pour protéger cette frontière que François Ier dota Doullens d’une importante citadelle de grés. Rendu nécessaire par la puissance de l’artillerie à poudre cet ouvrage fait transition entre les châteaux forts du Moyen Age et les futures citadelles bastionnées que Vauban fera construire un siècle et demi plus tard. C'est Robert Mailly qui commence la construction en 1530 ; Errard de Bar le Duc modernisera l'édifice. Après le rattachement de l’Artois à la France en 1659, la Citadelle aura différents rôles : lieu de garnison, lieu d’assignation à résidence, prison d’État, maison de préservation de jeunes filles et prison pour femmes.
Des visites guidées sont organisées tous les jours en juillet et août, le week end de juin et septembre à 14h30 et à 16h30. Hors saison, les visites se font sur rendez-vous auprès de l'Office de Tourisme.